background1.jpg

Mieux comprendre

les milieux aquatiques

 

Travaux de restauration de la continuité écologique sur les rus du Cuivre et de Montcorbon

Octobre 2018

Cours d'eau concerné(s) : Ru du Cuivre - Ru de Montcorbon

 

Commune(s) : Douchy - Montcorbon

 

Maître d'ouvrage : SIVLO

 

Maître d'oeuvre : SIVLO

 

Entreprises(s) : CHOGNOT (17)

 

Objectifs : Restauration de la continuité écologique

                 Pérennisation de la population de truite fario

 

Perturbation du milieu

Le Ruisseau du Cuivre et le Ru de Montcorbon, affluents de l’Ouanne, sont les derniers cours d’eau de la vallée de l’Ouanne accueillant une population sauvage et pérenne de truites fario (Ru de Montcorbon – partie aval).

 

De nombreux barrages ont été érigés sur les différentes rivières du bassin suite aux travaux de recalibrage et de rectification des années 70 afin de compenser la perte de hauteur d’eau induite par ces travaux.

                                                      

 

Suite à ces travaux, une forte incision du lit a été constatée par de nombreux acteurs locaux. A  partir de 1995, de nombreuses actions ont été menées sur le Ru du Cuivre afin de pallier à l’incision et à la perte considérable d’habitats,  les premiers aménagements ayant  été entrepris par l’association de pêche locale ainsi que la Fédération départementale de Pêche. Ils se sont poursuivis jusqu’à aujourd’hui avec la prise en charge de la maitrise d’ouvrage par le Syndicat à partir de 2010 :

 

  • 1995 : Premier aménagement de diversification des faciès et de blocage de l’incision du lit : pose de seuils transversaux (poteaux béton) – (CSP, AAPPMA)

  • 1997 : Tranche d’aménagement d’habitats ; pose de gros blocs calcaires, conception de sous berges artificielles en berge par technique végétale (AAPPMA, FD45)

  • 1999 : Nouvelle tranche d’aménagements : sélection ripisylve, recharge en granulats, pincement du lit par déflecteurs minéraux (AAPPMA, FD45)

  • 2005 : Suppression des seuils transversaux ou échancrure, scarification des substrats concrétionnés, recharge en matériaux fins (FD45)

  • 2010 : Travaux de restauration de ripisylve (SIVLO)

  • 2011 : Recharge alluvionnaire partenariale (SIVLO, FD45, LEGTA des Barres)

  • 2012 : Recharge alluvionnaire complémentaire (SIVLO, FD45, LEGTA des Barres)

  

 

Trois phases de travaux ont été menées afin de pouvoir redonner une dynamique naturelle au Ru du Cuivre tout en lui redonnant son pouvoir attractif pour la faune aquatique :

 

  • Diagnostic préalable aux opérations de recharges alluvionnaires (restaurer/conforter la couche d’armure du ru, créer un chenal d’étiage, …)

  • Travaux de recharge alluvionnaire en 2011 et 2012 (amélioration naturelle de la dynamique, des habitats et des écoulements)

  • Restauration de la continuité écologique

     

 

Descriptif des travaux de restauration :

 

  • Seuil brise charge - Ru du Cuivre

 

1ère étape : effacement du seuil

 

 

 

2ème étape : création d’un seuil de fond afin de maintenir les bajoyers et limiter l’érosion

 

 

3ème étape : comblement partielle de la fosse située en amont du seuil sur une profondeur de 30 à 50 cm

 

4ème étape : mise en place de trois petits seuils afin de limiter l’érosion régressive sur la zone

 

 

  •   Gué du bois battu - Ru du Cuivre

 

1ère étape : mise à sec de la zone de travail et création de l’échancrure

 

  • Découpe du radier béton

 

  • Ferraillage des deux parties et liaisonnement au béton et mise en place de pierre des champs dans le fond de l’échancrure afin d’apporter de la rugosité

  
   

  • Mise en place du caillebotis afin de permettre la circulation des véhicules

   

 

3ème : création de banquettes en pierre des champs afin de redonner de la dynamique au secteur aval

   

 

  3. OUV1, OUV2 et OUV3 - Ru de Montcorbon

 

 OUV 1 : effacement de l’ouvrage – lieu-dit la Frileuse

   

 

OUV 2 : arasement partiel de l’ouvrage et création d’un seuil en aval – Chemin de l’Association Foncière

   

 

OUV 3 : effacement de l’ouvrage et consolidation des bajoyers à l’aide d’enrochement – Ru du Gué Saint Jean

   

 

Démarches réglementaires :

 

Dossier de déclaration au titre de la Loi sur l’Eau

Arrêté préfectoral du 9 juillet 2018

Validation des principes de travaux et du piquetage des aménagements projetés en date du 9 octobre 2018.

                                              

Gestion/ indicateurs de suivi :       

 

Le syndicat a réalisé des mesures d’indicateurs biologiques sur les macro-invertébrés (I2M2 : Indicateur Invertébré Multimétrique) et la qualité de l’eau permettant de réaliser un état des lieux hydro biologique avant ces travaux de restauration de la continuité écologique.

 

De nombreux sondages piscicoles historiques sur le Ru du cuivre permettaient de connaitre l’évolution dans le temps des populations de truite fario. Cependant en 2016, une étude  piscicole plus poussée a été réalisée sur trois tronçons cloisonnés les uns des autres par les ouvrages afin de préciser la répartition des espèces et leur densité selon la position des ouvrages. Ces résultats ont montré le fort potentiel productif du cours d’eau mais également le cloisonnement réel induit par les ouvrages.

 

Résultats des pêches électrique sur le Ru du Cuivre en 2016

 

Ces mêmes indicateurs seront réalisés quelques années plus tard afin de démontrer l’efficacité de ces travaux sur les différentes espèces inféodées aux milieux aquatiques et un suivi piscicole sera effectué pour voir l’efficacité des aménagements.

 

 Plan de financement : 

Financeurs

Taux de subvention

Montant en euros TTC

Agence de l’Eau Seine Normandie

  80 %

55 165.65 €

Conseil Général du Loiret

-

 

Conseil Régional du Centre

15 %

10 343.55 €

Auto financement du SIVLO

5 %

3 447.80 €

 

 

 

 

 

 

Les travaux en chiffres : (linéaire restauré, volume, etc.) :

 

  • 7 410 m de linéaire de cours d’eau décloisonné (sans ouvrage)

  • Aménagement d'un ouvrage

  • 4 suppressions d'ouvrage

 

Bilan :

 

Ces travaux ont démontré leur efficacité. L’amélioration des caractéristiques physiques et biologiques du cours d’eau sur ce tronçon montre une évolution positive.

 

Détail des coûts

Montant en euros TTC

Etudes

8 565.58 €

Acquisitions

-

Travaux et aménagements

58 033.48 €

Indicateurs de suivi

2 358 €

Communication, valorisation de l’action

- €

Coût total de l’opération

68 957 €

Les partenaires du SIVLO :