background1.jpg

Mieux comprendre

les milieux aquatiques

 

Effacement du déversoir de l'Ancien Moulin à Châlette sur Loing

Sept 2015

 

Cours d'eau concerné(s) : Le Loing



Commune(s) : Châlette sur Loing

 

Maitre d'ouvrage : SIVLO



Maitre d'œuvre :
 Bureau d'étude Caricaie (75)



Entreprise(s) :
 MONCHIERI (45) et CHOGNOT (17)



Objectifs :
 Restauration de la continuité écologique

   
 Carte IGN : localisation du déversoir de l'Ancien Moulin

 

Perturbations du milieu :

Le Déversoir de l’ancien moulin était situé sur le Loing sur la commune de Chalette-sur-Loing.

 

L’ouvrage était composé de deux déversoirs :

  • Un déversoir latéral servant de bras d’alimentation en eau du Moulin avec une crémaillère manœuvrable à son extrémité

  • Un déversoir transversal construit en travers de la rivière suite aux travaux d’élargissement du Loing (recalibrage) des années 70

 

La hauteur de chute au droit du déversoir était de 1,20 m impactant les écoulements du Loing sur environ 1 km en amont.

Déversoir latéral   Déversoir transversal

 

De nombreux barrages ont ainsi été érigés sur les différentes rivières du bassin suite aux travaux de recalibrage et de rectification des années 70 afin de compenser la perte de hauteur d’eau induite par ces travaux. 

 

Cet ouvrage, qui n’avait plus d’usage, impactait les transports sédimentaires et les migrations piscicoles (continuité écologique) ainsi que  la qualité d’eau du Loing. 

 

Les obligations du propriétaire de l’ouvrage ont été transférées au SIVLO en 1969.  

 

Le Loing étant une rivière classée au titre de la continuité écologique (classement liste 1 et liste 2), chaque ouvrage doit permettre au milieu d’assurer son bon fonctionnement vis-à-vis des transports des sédiments et des migrations piscicoles. 

 

La solution de restauration la plus ambitieuse, à savoir l’arasement du barrage, a donc été retenue en collaboration avec les élus de la commune de Chalette-sur-Loing et le SIVLO. 

 

C’est pourquoi, l’arasement de l’ouvrage a été déclaré d’intérêt général par arrêté préfectoral le 7 août 2015. 

 

Après une large concertation avec les propriétaires riverains en amont de l’ouvrage, une convention a été signée entre le SIVLO, maître d’ouvrage des opérations, la commune de Chalette-sur-Loing, propriétaire en rive gauche et le Centre Hospitalier de l’Agglomération Montargoise (CHAM), propriétaire en rive droite, afin de lancer les travaux en septembre 2015. 

 

La destruction du barrage est la première phase d’un chantier qui est prévu de s’étaler sur plusieurs années. 

 

En effet, suite à l’arasement des déversoirs, le Loing a retrouvé sa dynamique naturelle d’écoulement et la possibilité de pouvoir transporter librement ses sédiments : la continuité écologique est restaurée.

Avant travaux (SIVLO sept 2015)   Après travaux (SIVLO oct 2015)

 

Les travaux ont permis de restaurer de façon durable la franchissabilité piscicole, les transits sédimentaires, et de diversifier les écoulements et les habitats en amont du site.

                                          Le Loing retrouve sa dynamique d'écoulement

 

Cet aménagement aura également un effet bénéfique sur les risques d’inondations, car il augmentera la débitance du cours d’eau en période de crues.

 

Descriptif des travaux :

Les différents ouvrages ont été détruits à l’aide d’une pelle hydraulique de 30 tonnes équipée d’un brise roche hydraulique (BRH).

 

La majeure partie des éléments constitutifs des ouvrages ont été réutilisés dans le réaménagement du site après destruction du barrage et notamment afin de réaliser une protection du pied de berge en rive droite.

Démolition des ouvrages au BRH   Création d'un pied de berge en rive droite

  

Seuls les éléments métalliques tels que les palplanches ont été évacués en filière spécialisée pour y être recyclés.

Les arbres et arbustes abattus ont été valorisés en bois de chauffage et les branchages broyés et mis à disposition de la commune pour les paillages des espaces verts.

Palplanches métalliques évacuées   Valorisation des déchets verts

 

La suppression du barrage va permettre d’évaluer le comportement du Loing sans l’influence de l’ouvrage.

En effet  l’objectif principal de la suppression du barrage était de rétablir une libre circulation piscicole et sédimentaire et ainsi concilier la valorisation écologique du cours d’eau (qualité d’eau, qualité des habitats aquatiques).

 

Démarches réglementaires :

 Dossier  d’autorisation au titre de la Loi sur l’Eau /Déclaration d’Intérêt Général              

Arrêté préfectoral du 07 août 2015

 

Gestion / indicateur de suivi :

Le syndicat assure un suivi régulier du site et de ses habitats.

Des analyses d’eau et de sédiments ont été réalisées avant les travaux. Le paramètre Hydrocarbure Aromatique Polycyclique (HAP) était contenu en excès dans les sédiments, cela s’explique par les lessivages des routes en milieu urbain.

Un Indice Poisson Rivière (IPR) a été réalisé également avant la réalisation des travaux afin de déterminer l’efficience de ce type d’aménagement sur les organismes piscicoles.

 

Pour rappel, l’IPR réalisé sur le site de Montargis, situé environ 1km en amont, est passé de « mauvais », avant les travaux, à « bon » 3 ans après les travaux de suppression de l’ouvrage St Dominique et la renaturation du lit du Loing réalisés en 2011.

 

Bilan :

Détail des coûts

Montant en euros TTC

Etudes

49 589,00 €

Travaux et aménagements

150 701,60 €

Communication et valorisation de l'action

3 640,00 €

Cout total de l'opération

203 930,60 €

 

Communication / Valorisation de l'action :

L’objectif principal est de permettre au grand public, aux élus locaux et aux gestionnaires des milieux aquatiques d’être sensibilisés sur ce type de chantier de restauration, pour cela un support de communication a été réalisé et distribué à la population concernée et a été mis à disposition en mairie.

Le document est téléchargeable via le lien suivant : Plaquette de communication du Déversoir de l'Ancien Moulin à Châlette sur Loing

 

Le site a été visité par l’ensemble des élus du SIVLO, des partenaires techniques et financiers (Agence de l’Eau, Conseil régional du Centre, Conseil Départemental du Loiret et Fédération de pêche du Loiret) dans le cadre de la visite annuelle du bassin versant organisée par le SIVLO.

D’autres journées d’échanges avec le grand public, les scolaires, d’autre Syndicat de rivières ont été organisées à plusieurs reprises.

 

Un film retraçant l’ensemble des travaux de démolition a été réalisé grâce à l’installation d’un système de prise de vue en continue sur le toit de l’école d’infirmière pendant toute la durée du chantier.

Time lapse : Travaux d'arasement du déversoir de l'Ancien Moulin à Châlette sur Loing (45)

 

Plan de financement :

Financeurs

Taux de subvention

Montant en euros HT

Agence de l’Eau Seine Normandie

  80 %

123 473,28 €

Conseil Départemental du Loiret

-

Région Centre Val de Loire

15 %

23 151,24 €

Auto financement du SIVLO

5 %

7 717,08 €

 

 

 

 

 

 

Les travaux en chiffres :

 

  • 11 500 m de linéaire de cours d’eau décloisonné 

 

Le Chantier en images :

Déversoir de l'ancien moulin avant travaux Panneaux explicatif installé sur le site de travauxAbattage de la végétation situé sur les ouvrages Valorisation des déchets vertsDestruction du radier  Destruction du déversoir latéralEnlèvement de l'ancienne crémaillère Destruction de l'ouvrage transversalReprise des fondations du mur de l'IFSI Agencement d'un pied de berge Ramassage des déchets Evacuation des déchets et rémanents Réaménagement du site Remise en état des voiries d'accès Prise de vue aérienne à l'aide d'un drone Vue aérienne

Les partenaires du SIVLO :