background1.jpg

Mieux comprendre

les milieux aquatiques

 

Travaux de renaturation du Loing suite à l'effacement du déversoir de l'Ancien Moulin

Octobre 2016

Cours d'eau concerné(s) : Loing Aval

 

Commune(s) : Châlette sur Loing

 

Maître d'ouvrage : SIVLO

 

Maître d'oeuvre : Bureau d'étude CARICAIE (75)

 

Entreprises(s) : Entreprises CHOGNOT (17), MONCHIERI (45), APAGEH (45)

 

Objectifs : Restauration du lit et des berges

 

Effacement du déversoir de l’ancien moulin

 

Le Déversoir de l’ancien moulin était situé sur le Loing sur la commune de Chalette-sur-Loing.

 

L’ouvrage était composé de deux déversoirs :

  • Un déversoir latéral servant de bras d’alimentation en eau du Moulin avec une crémaillère manœuvrable à son extrémité

  • Un déversoir transversal construit en travers de la rivière suite aux travaux d’élargissement du Loing (recalibrage) des années 70

     

 

Les travaux ont permis de restaurer de façon durable la franchissabilité piscicole, les transits sédimentaires, et de diversifier les écoulements et les habitats en amont du site.

 

 Le Loing a retrouvé sa dynamique d’écoulement

 

 Après une année de suivi de l’évolution morphologique du Loing suite à l’effacement du déversoir, le Loing à rééquilibré sa pente globale et son profil en travers.

 

 

 Evolution morphologique du lit du Loing entre octobre 2015 et octobre 2016

 

Suite à cette phase d’observation, le SIVLO a engagé d’importants travaux de restauration du lit et des berges du Loing en amont de l’ancien déversoir.

 

Descriptif des travaux de renaturation :

Les travaux ont consisté en la restauration du lit et des berges du Loing selon trois grands principes de travaux :

 

1-      Le terrassement : reprofilage de berges, aménagements de banquettes végétalisées et restauration d’annexes hydrauliques (frayère, zone de reproduction)

          

Reprise du profil de berge en amont du pont Nelson Mandela.

 

Les berges ont été retalutées en pente douce afin qu’une végétation adaptée puisse s’y installer mais aussi pour favoriser les accès au Loing.

 

  

Aménagement de banquettes végétalisées entre le pont Nelson Mandela et l’ancien déversoir.

 

Les banquettes ont été dessinées en fonction de l’évolution morphologique du Loing. Ces aménagements vont constituer des habitats végétalisés « charnières » entre le milieu aquatique et le milieu terrestre servant ainsi de zone de reproduction, de croissance et de nourrissage pour de nombreuses espèces inféodées aux milieux aquatiques (poissons, oiseaux, batraciens…)

 

La végétalisation des banquettes sera réalisée par piquetage d’hélophytes dès le début du printemps. Outre leurs fonctions relatives aux espèces biologiques ces plantes vont également avoir un pouvoir épuratoire et ainsi améliorer la qualité des eaux du Loing.

 

 

Arrachage du rideau de palplanches et reprofilage des berges au droit de l’ancien déversoir.

 

Les reprofilages des berges permettront aux promeneurs et pêcheurs de profiter pleinement de leur rivière.

 

2-      Le bucheronnage et les plantations 

  

 

D’importants travaux de bucheronnage ont également été entrepris conjointement dans le cadre de ces travaux de renaturation afin de valoriser la ripisylve (végétation de bordure) par abattage et élagage.

Les branchages ont été broyés et valoriser en déchet vert pour le paillage des massifs de la ville de Châlette-sur-Loing.

 

 

Le secteur de la CAPROGA a fait l’objet d’apport de 300 m3 de terre végétale afin de restaurer un support adaptée à une végétation de bordure de rivière.

Les plantations d’arbres et arbustes seront réalisés entre janvier et février 2017.

 

Une frayère à brochet reconstituée naturellement

 

Le secteur du centre de loisir Aragon fera l’objet d’un suivi piscicole particulier dès l’année 2017. En effet, suite à la crue de mai-juin 2016, une zone de sédimentation s’est créée et végétalisée naturellement recréant ainsi un habitat très propice à la reproduction des espèces aquatiques et plus particulièrement pour le brochet (espèce repère des rivières de 2ème catégorie piscicole)

 

3-      Reprises des maçonneries privées

 

Après avoir réalisé un état des berges avec les différents propriétaires situés sur la zone de travaux, des travaux de reprises des fondations déchaussées ou en mauvais état ont été réalisées sur les maçonneries.

 

Démarches règlementaires :

 

Dossier  d’autorisation au titre de la Loi sur l’Eau - Déclaration d’Intérêt Général         

Arrêté préfectoral du 07 août 2015

Validation des principes de travaux et du piquetage des aménagements projetés en date du 15 novembre 2016.

                                           

Gestion/ indicateurs de suivi : 

     

Le syndicat a réalisé des mesures d’indicateurs biologiques sur les poissons (IPR : Indice Poisson Rivière), les plantes (Indice diatomée) et les macro-invertébrés (I2M2 : Indicateur Invertébré Multimétrique) permettant de réalisé un état des lieux hydro biologique avant ces travaux de renaturation.

 

Ces mêmes indicateurs seront réalisés quelques années plus tard afin de démontrer l’efficacité de ces travaux sur les différentes espèces inféodées aux milieux aquatiques.

 

Pour rappel, l’IPR réalisé sur le site de Montargis, situé environ 1km en amont, est passé de « mauvais », avant les travaux de renaturation, à « bon » 3 ans après les travaux de suppression de l’ouvrage St Dominique et la renaturation du lit du Loing réalisé en 2011.

 

Communication /Valorisation de l’action :

 

L’objectif principal est de permettre au grand public, aux élus locaux et aux gestionnaires des milieux aquatiques d’être sensibiliser sur ce chantier de restauration.

 

Le site a été visité par l’ensemble des élus du SIVLO, des partenaires techniques et financiers (Agence de l’Eau, Conseil régional du Centre, Conseil Départemental du Loiret et Fédération de pêche du Loiret) dans le cadre de la visite annuelle du bassin versant organisé par le SIVLO en septembre 2016.

D’autres journées d’échanges avec le grand public, les scolaires, d’autre Syndicat de rivières ont été organisées à plusieurs reprises.

Plan de financement :

 

Financeurs

     Taux de subvention     

      Montant en euros TTC        

Agence de l'Eau Seine Normandie     

80 %

258 092.16

Conseil Départemental du Loiret

-

-

Région Centre Val de Loire

15 %

48 392.28

Auto financement du SIVLO

5 %

16 130.88

 

Les travaux en quelques chiffres :

 

  • 11 500 m de linéaire de cours d’eau décloisonné (sans ouvrage)

  • 950 m3 de matériaux terreux et siliceux utilisés pour l’aménagement des banquettes.

  • 4800 hélophytes piquetées sur les banquettes et les pieds de berge.

  • 1 220 arbres et arbustes plantés.

  • 29 peupliers sénescents abattus et valorisés en filière bois.

  • 10 entreprises mobilisées sur ce chantier (Chognot, APAGEH, Monchièri, Goueffon, Roland, Woodstock, Pourkoi pas Grafity, TGMF, Gâtinais terrassement et Legoutteux)

Les partenaires du SIVLO :