background1.jpg

Mieux comprendre

les milieux aquatiques

 

Renaturation de la Bezonde à Ladon

Juin 2013

Cours d'eau concerné(s) : La Bezonde (Affluent du Loing)

 

Commune(s) : Ladon

 

Maître d'ouvrage : SIVLO

 

Maître d'oeuvre : ASCONIT Consultant

 

Entreprise(s) : CHOGNOT SAS

 

Objectifs : - Suppression d'un barrage

-  Restauration physique d'un cours d'eau  

-  Déconnexion d'un plan d'eau sur cours

         

Carte du comité de bassin Bezonde

 Carte IGN : localisation des travaux à Ladon













Perturbations du milieu :

 

 

La Bezonde a fait l’objet d’une étude de renaturation entre 2010 et 2012 permettant de proposer des actions visant à corriger les nombreux dysfonctionnements du cours d’eau dont la présence d’ouvrages et d’étang sur cours, un profil recalibré, élargi et colmaté ainsi qu’une forte banalisation des habitats,

 

En effet, dans les années 70, les importants travaux de recalibrage des cours d’eau ont généré d’importants dégâts dont l’enlèvement total de la végétation en bord de berge ou encore le curage et recalibrage rectiligne des ruisseaux (suppression des méandres). Ceci a entrainé entre autre une banalisation de l’écosystème aquatique et une dégradation de la qualité de l’eau.

 

Les travaux ont été menés de façon à recréer une rivière vivante et restaurer ainsi un écosytème aquatique riche et diversifié

Ladon avant travaux       Ladon avant travaux vu cours d'eau

Le cours de la Bezonde avant travaux

 

Descriptif des travaux

La suppression du barrage : Le démantèlement du barrage a permis à la Bezonde de retrouver sa dynamique d’écoulement et ainsi effacer l’effet de canalisation induit par la présence de l’ouvrage. La continuité piscicole et sédimentaire a été rétablie.

 

La déconnexion du plan d’eau et de la Bezonde : Cette opération a permis de restaurer les transits sédimentaires de la Bezonde et d’améliorer le fonctionnement naturel du cours d’eau et ainsi éviter les accumulations importantes de matériaux dans le plan d’eau.

 

La restauration morphologique du lit : Le lit mineur de la Bezonde a retrouvé des profils plus naturels, cette restauration morphologique va permettre à la Bezonde de recréer des habitats variés et ainsi favoriser son potentiel d’accueil biologique. 

 

Ladon après travaux  Ladon après travaux banquettes 

 

Le substrat du fond du lit (matelas alluvial) a été enrichi pour retrouver une granulométrie plus hétérogène et adaptée.

Enfin, pour pallier à l’absence de ripisylve, des arbres, arbustes et boutures ont été replantés en berges.

 

Démarches réglementaires :

Dossier Loi sur l’Eau/ Déclaration d’Intérêt Général

                                                               Arrêté préfectoral du 10/06/2013

 

Gestion / indicateurs de suivi :

Le syndicat assure un suivi régulier du site afin d’appréhender son évolution. Plusieurs indicateurs de suivis sont mis en place :

IPR (Indice Poisson Rivière), cartographie des habitats avant et après travaux, mesures physico chimiques, photographies aériennes, suivi photographique standardisé.

 

Bilan :

Ces travaux ont démontré leur efficacité. L’amélioration des caractéristiques physiques et biologiques du cours d’eau sur ce tronçon ont montré une évolution positive. 

Détail des coûts

Montant en euros HT

Etudes

7 648,28 €

Travaux et aménagements

179 417,22 €

Communication, valorisation de l'action

interne

Coût total de l'opération

187 065,50 €

 

Ladon végétalisé La Bezonde après renaturation 

Communication / Valorisation de l'action :

L’objectif principal est de permettre aux élus locaux et gestionnaires de milieux aquatiques d’être sensibilisé sur ce chantier de restauration.

 

Le site a été visité par l’ensemble des élus du SIVLO, des partenaires techniques et financiers (Agence de l’Eau, Conseil régional du Centre, Conseil Départemental du Loiret et Fédération de pêche du Loiret) dans le cadre de la visite annuelle du bassin versant organisé par le SIVLO

 

Les enfants de l’école primaire de Ladon ont bénéficié d’une animation sur la faune et la flore sur le site en partenariat avec le SIVLO et Loiret Nature Environnement.

 

D’autres journées d’échanges entre techniciens rivières ont été organisées à plusieurs reprises.

 

Plan de financement :

Financeurs

Taux de subvention

Montant en euros HT

Agence de l’Eau Seine Normandie

  80 %

149 652,40 €

Conseil Départemental du Loiret

-

Région Centre Val de Loire

-

-

Auto financement du SIVLO

20 %

37 413 €

 


 

 

 

 

Les travaux en chiffres : (linéaire restauré, volume, etc.) :

  • 965 m                    de linéaire de cours d’eau restauré

  • 3 000 m3               de matériaux terrassés pour modeler le nouveau lit

  • 1680                      arbres, arbustes et boutures plantés pour recréer une végétation adaptée

  • 2 700 m²               de surface ensemencée par un mélange grainier diversifié

 

 

 

 

Les partenaires du SIVLO :